?

Log in

No account? Create an account
awake inside a dream [entries|archive|friends|userinfo]
goajna

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

(no subject) [May. 14th, 2017|09:58 am]
goajna
[Current Music |ashanti - freedom]

les obstacles sur le parcours sont fabriqués par les problemes des autres. leurs sensibilités, leurs jalousies, leurs malveillances plus ou moins conscientes.
ils nous obligent a en tenir compte... souvent l'humain ne souhaite pas voir un autre réussir. alors il faut contourner ces humains, le temps qu'ils reglent leurs souffrances, et qu'ils arrêtent de les projeter comme des embuches, comme des sorts, des entités toxiques.
on pourrait vouloir aider une autre personne a se sortir de ces sensations... mais c'est quelque chose d'interne que la personne doit regler elle-même. tant que ce pas conscient ne sera pas fait, la personne presente un danger potentiel de sabotage. raison pour laquelle bien souvent on ne peut compter que sur soi.

http://youtube.com/watch?v=pa2JljN_4zY
LinkLeave a comment

(no subject) [Apr. 3rd, 2017|06:43 pm]
goajna
comment passer une medicine amere dans des mots doux comme le miel.
ou l'art des contes zen ?
a suivre...
LinkLeave a comment

(no subject) [Apr. 3rd, 2017|06:40 pm]
goajna
nous ne sommes pas ici pour avoir des préférences, mais pour rester impassibles face au déferlement des éléments. la danse est une méditation active. celui qui médite dans un centre de méditation asceptisé au milieu de la forêt a-t-il autant de mérite que celui qui arrive au même état au milieu de la jungle urbaine, au milieu du chaos sans filtre. qu'est-ce que la méditation. l'équanimité. la compassion. le tao qui comprend que tout est a la fois positif et négatif, a la fois émis et émetteur, etc. nous pouvons êtres sensibles à notre entourage, sans que notre être profond ne soit ébranlé.
quel est le lien entre les préférences, les égrégores, les entités.
LinkLeave a comment

(no subject) [Apr. 27th, 2014|01:35 am]
goajna
ce qu'on ne connait pas ou peu nous semble beau, brillant de mille feux comme le soleil, sous l'attrait irrésistible de la nouveauté. notre coeur bat fort d'excitation face à l'inconnu, un mélange de peur, de fascination et de fantasme. alors on approche, un pied, l'autre pied, une main, on l'enlace, on s'y mélange, on l'intègre...

et arrive l'inévitable effet de toute fusion; la désillusion. peut-être que non. mais c'est néanmoins ce que je cherche. la vie ne peut pas être cet état de fascination, de porter sur une base inhumaine et glorieuse des choses, des gens, des phénomènes qui sont au même niveau d'existence que tout ce qui est; l'existence en elle-même. des molécules. des atomes. des énergies magnétiques, métaphysiques, et d'autres dimentions dont nous n'avons pas encore inventé les noms.

et nous en ressortons grandis. chaque fois. inévitable. nous sommes moins impressionnables. plus sages. prêts pour un niveau plus subtil de la grande illusion.

j'espère que mon écriture maturise, en toutes ces aventures. personne n'est suspendu à ce fil, peut-être que je ne souhaite pas être suivie... mais que vous arriviez à la même place par vos propres moyens. on se racontera l'histoire quand on sera vieux. ;)
LinkLeave a comment

(no subject) [Jan. 13th, 2014|05:59 pm]
goajna
des humains qui bâtissent des empires sur la dévotion des autres humains. la dévotion est une vertu quand on parle de spiritualité... mais qui la détourne, qui la prend pour ses propres desseins, que lui arrive-t-il ?
la loi cosmique karma existe-t-elle, ou certains y échappent ? et comment ils font ? et qu'est-ce que ça implique ? cosmos, chaos, entropie...
LinkLeave a comment

(no subject) [Oct. 25th, 2013|01:27 am]
goajna
Je peux encore me defouler ici je peux encore me definir. Je suis une fourmi dans un jeu de quilles. Elles se tiennent bien droites et la balle veut les faire tomber, il y a toujours quelque part quelqu'un qui lance une balle, un lanceur de balle cosmique qui fait flancher tout ce qui se croit droit.

Car toute fourmi que je suis, echafaude des plans qui valent plus cher que toutes leurs quilles. Je n'ai meme pas de questions a leur poser, je ne dois pas douter de la joie intriseque. Elle vaut plus que vos billets verts avec la reine pas contente dessus... elle veut la guerre mais les japonais ont deja gagne avec Fukushima.

Four-micro-onde atomique, dansons !
LinkLeave a comment

(no subject) [Sep. 15th, 2012|11:56 pm]
goajna
parfois, je mesure mon niveau de révolutionnarisme, mon décalage social, ma valeur en tant que guerriere artisane du changement de ce monde moelleux corrompu aux réactions que provoquent les choses que je dis.
peut-être qu'il ne faudrait pas que je pense comme ca. peut-être que ca pourrait m'aider de transformer mon regard sur la chose.
point de vue en évolution. ouais. ok.
vive le café.
stop.
:)
LinkLeave a comment

(no subject) [Sep. 6th, 2012|04:13 pm]
goajna
j'aimerais que les mots du tao soient gravés à l'infini en mon être, j'aimerais accorder ma conscience a ce principe. j'aimerais apprendre le mouvement de l'eau, la voie de la sagesse, en être consciente à chaque instant qui passe.
tao.
LinkLeave a comment

(no subject) [Aug. 30th, 2012|12:18 pm]
goajna
ce sont les rayons de lumière que nous voulons faire revenir,
le message multicolore de la vie.
LinkLeave a comment

(no subject) [Jul. 12th, 2012|09:55 am]
goajna
c'est de la trahison au plus haut point. encourageons, glorifions le 'normal'... et dénigrons le spécial. cachons-le comme une honte, car peut-être ne serait-il pas bien vu par les autres. empêchons-nous d'entrer en contact avec ces dimentions qui nous effraient, empressons-nous de mettre un rideau devant la porte des possibles, d'effacer tout celà de notre conscience. il n'existe que le connu, que le normal, voilà c'est mieux. ce qu'on a appris à trouver beau nous rassure, nous assure d'exister, de faire les bons choix. les sentiers battus, bordée d'un fil argenté sur lesquels on ne peut aucunement se perdre. la surface lisse. le bonheur accessible.
LinkLeave a comment

navigation
[ viewing | most recent entries ]
[ go | earlier ]